©2019 par Hervé Brosseau - avocat à la Cour d'appel de Nancy - 36 Rue de la Ravinelle - 54000 Nancy - 03.83.38.98.64

Les services gratuits

Vérifier gratuitement si les taux qui sont mentionnés dans mon contrat de crédit sont exacts ou ne le sont pas. Obtenir mes scores. Augmenter mes chances d'obtenir un refinancement de crédit.

Les Packs de défense

Les services facturés du cabinet appliqués aux contestations des taux, les vérifications approfondies, les consultations, le refinancement, les services aux entrepreneurs, et bien d'autres prestations.

Les Modèles

Les modèles en ligne pour se déficher, contester une créance en surendettement ou se défendre sans avocat contre une banque devant le Tribunal d'Instance

Les Rendez-vous

Les services hors ligne pour faire un point oral au cabinet ou par téléphone

Le lexique

Un lexique des principaux termes à connaître pour se défendre en droit bancaire est en ligne !

À découvrir : L'amortissement linéaire, l'amortissement à paliers, les différés, la déchéance du terme, la prescription, le taux de période, le taux effectif global ...

Éclairage

Vous éclairer n'est pas vous conseiller.

Les services gratuits de ce site n'impliquent aucun conseil issus d'une analyse approfondie.

Nous proposons d'effectuer gratuitement des calculs de premier niveau à des fins exclusivement informatives, parce que nous sommes persuadés que vous ne trouverez pas ailleurs d'informations similaires.

Délais

Vous conseiller n'est pas contester.

Dans le droit de la dette bancaire, il est souvent très peu efficace d'adresser des contestations écrites à votre créancier.

les règles issues du droit de la prescription en particulier, imposent que les contestations soient opérées par voie de citation judiciaire.

Plus on tarde à le faire, moins on a de chances de réussir.

Interactivité

Le droit des contestations de taux est d'une très faible interactivité.

Nous pouvons opérer une vérification ou une contestation sans échanges particuliers, puisqu'il s'agit de critiquer un référentiel documentaire et écrit, dans lequel l'oral n'a aucune importance.

L'oralité néanmoins est plus soutenue dans certaines matières, telles que le défichage ou de contestation de mesures liées au surendettement.